Soulager un oignon ou hallux valgus

 

1. Un aperçu de l’oignon

L’hallux valgus ou plus communément appelé oignon est une déformation du gros orteil. Votre gros orteil glisse avec une rotation interne très proche de ses voisins – les petits orteils. En conséquence, l’articulation de l’os métatarsien au niveau de la boule de l’orteil pousse de plus en plus vers l’extérieur et, avec le temps, dépasse et provoque une gêne. C’est pourquoi l’hallux valgus est également appelé oignon ou orteil crochu. Au niveau de la boule de l’orteil, une bosse osseuse provoque un frottement et une rougeur au stade initial, puis, au fur et à mesure de sa progression, se développe des points de pression, des boursouflures, des callosités et des gonflements, ce qui peut être extrêmement désagréable, notamment dans les chaussures. En termes médicaux, on parle d’exostose ou ganglion au niveau de l’articulation métatarso-phalangienne du gros orteil. En fonction de la gravité de la déformation (exostose) et du ganglion de l’articulation du gros orteil et de votre sensibilité à la douleur, vous pouvez avoir du mal à marcher sans ressentir une douleur aigüe. Cela fait surtout mal lorsque vous déroulez l’avant-pied. Au sein du groupe atteint, les femmes présentent cette déformation de l’articulation du gros orteil beaucoup plus souvent que les hommes, soit environ 75 %. En général, cependant, une modification se produit plus souvent avec l’âge. Les causes habituellement citées sont : 

  • des chaussures trop hautes et trop serrées ;
  • une sollicitation trop importante de l’avant-pied.

Quelles sont les causes exactes des oignons, c’est ce que vous apprendrez dans l’article suivant. Pour compléter ces informations, cet article sur l’hallux valgus répondra à toutes vos questions.

 

2. Symptômes, causes et diagnostic des oignons

Votre gros orteil mène une vie à part et ne cesse de se balader vers les autres orteils du pied ? Vous avez constamment des ampoules et des points de pression sur l’avant du pied ou vos pieds vous font souffrir? Cependant, vous n’êtes pas sûr qu’il s’agisse d’un oignon. Laissez-nous vous aider dans cet article. Nous allons d’abord vous présenter les symptômes et les plaintes typiques des oignons. Vous pourrez facilement les comparer avec vos propres symptômes. Ensuite, nous vous expliquerons les causes pouvant conduire à un oignon. 

 

Symptômes des oignons

Tous les patients ne souffrent pas d’hallux valgus sont aussi en souffrance. La gêne et la douleur ne surviennent généralement que lorsque la déformation ou le désalignement des orteils est déjà très prononcé. Habituellement, le premier symptôme est une déformation visible du pied et une rougeur de la plante du pied. À ce stade, vous pouvez lutter contre la déformation à l’aide d’exercices spécifiques, entreprendre un traitement et, avec un peu de chance, ne jamais vous plaindre. Cependant, même si vous avez déjà des problèmes avec votre oignon, vous pouvez immédiatement les atténuer.

 

1. Le changement d’optique : problème cosmétique ou médical ?

A son stade initial, on ne peut ” que ” voir un oignon : on remarque une petite bosse sur l’articulation des os métatarsiens. Au niveau de l’articulation, la peau de la boule de l’orteil est souvent aussi légèrement rougie et on a l’impression de s’être cogné contre quelque chose. Si l’oignon est déjà avancé, la bourse (bursite) de cette zone peut également s’enflammer et vous pouvez sentir un gonflement sur la pointe de l’orteil. C’est exactement le bon moment pour commencer nos exercices ! Vous serez ainsi certain d’empêcher l’orteil de pencher de plus en plus vers les petits orteils à mesure que la déformation progresse. Au début, l’hallux valgus est donc un problème plutôt esthétique qui, avec le temps, devient un problème médical. Vous pouvez l’éviter grâce à des exercices. 

 

2. Première apparition de la douleur

La première fois que vous ressentez une douleur, il s’agit généralement d’une sensation désagréable de pression. L’os métatarsien ou l’articulation métatarsienne frotte contre vos chaussures. Surtout avec des chaussures à talons hauts ou des chaussures à bouts pointus, marcher devient une torture. Pour éviter la douleur et les callosités, vous essayez de soulager votre gros orteil, de le mettre sur les autres orteils et d’appliquer ainsi des forces anormalement excessives sur l’ensemble de votre pied, notamment sur la voûte plantaire. 

 

3. Puis vient la douleur lancinante et insupportable

Avec le temps, la déformation du pied s’aggrave de plus en plus et le fait de soulager votre pied n’apporte plus aucun effet apaisant. La boule de l’orteil devient de plus en plus épaisse dans les situations d’hallux valgus et cette irritation continue causée par la déformation entraîne presque toujours une bursitis comme complication. A ce stade, la douleur est souvent insupportable, les restrictions de mouvement sont sévères et marcher dans votre vie quotidienne s’apparente à une séance de torture à chaque pas. C’est le moment où de nombreux médecins recommandent une opération en clinique, mais cette intervention n’est pas toujours nécessaire.